ANGE | Ancrage du Numérique dans la Gouvernance des Etablissements

 

Un programme de recherche européen pour moderniser les systèmes éducatifs à l’heure du numérique

Le projet ANGE (Ancrage du Numérique dans la Gouvernance des Établissements) porte sur l’étude de l’ancrage du numérique dans la gouvernance des collèges et des lycée, ainsi que les transformations qu’il induit. Il veut contribuer à la modernisation des systèmes éducatifs européens. Il est composé d’une équipe paneuropéenne comprenant des chercheurs, des enseignants, des formateurs, des chefs d’établissements et des personnels  éducatifs qui souhaitent, tous ensemble, accompagner les établissements européens vers une transformation en lien avec les technologies du numérique.

 

LES OBJECTIFS

• Favoriser la création de classlabs dans les établissements scolaires pour une formation continue des équipes, des collaborations entre les établissements du secondaire et les établissements du supérieur

• Connaître les systèmes éducatifs et développer des liens durables au sein d’une communauté de professionnels

• Développer et diffuser des outils de formation

LES AXES D'INTERVENTION

• Le développement de l’innovation dans les établissements scolaires
• Une formation initiale et continue de tous les acteurs de l’éducation, en particulier des chefs d’établissements

DES RENCONTRES

Des réunions transnationales, des sessions de formation de courte durée et un Think Tank pour élaborer de nouvelles stratégies éducatives

LE CONTEXTE

Toutes les analyses des données Talis ou Pisa attestent que les systèmes éducatifs n’évoluent pas aussi vite que le monde qui les entoure et qu’il est nécessaire, dans le monde connecté où nous vivons, d’instaurer un univers collaboratif efficace, ainsi que les conditions propices à l’innovation à tous les niveaux, de développer les compétences et la confiance en eux des enseignants et de développer une gouvernance efficace, horizontale des chefs d’établissements.

LE FUTUR DU PROJET

La pérennisation du projet sera assurée par l’équipe paneuropéenne grâce à ses réseaux. Les institutions partenaires communiqueront en permanence les résultats du projet à destination de toutes les parties prenantes y compris les décideurs politiques.

Si la « e-education » est un outil stratégique pour nos écoles de demain, elle ne pourra répondre aux enjeux éducatifs qu’ancrée dans la gouvernance des établissements et accompagnée par la formation indispensable aux usages pédagogiques du numérique des chefs d’établissements et des équipes.

LES PARTENAIRES

Une équipe paneuropéenne composée de 9 membres issus de 7 pays (Belgique, Bulgarie, Espagne, Finlande, France et Roumanie et Québec)

You don't have permission to register